Breaking News
Home / News / A la rencontre de … Quentin Scolari

A la rencontre de … Quentin Scolari

quentin-scolari-archives-le-dl-1494000543

Peux tu te présenter en tant que joueur et hockeyeur ?

Je m’appelle Quentin Scolari, je suis né à Grenoble, j’ai mis mes premiers coups de patins sur la glace de Pôle Sud et je l’ai plus quitté depuis ! J’ai fait toutes mes années de mineur chez les BDL avant de démarrer en pro également à Grenoble.

Tu as participé à la saison historique des Bruleurs de Loups l’année dernière, comment tu l’as vécu ?

A titre personnel c’était enrichissant car j’ai beaucoup appris et que le groupe vivait super bien avec chacun un rôle. On s’est fait sortir en play-off mais j’ai beaucoup appris de cette année. C’était ma première saison avec autant de temps de glace, notamment grâce au nouveau format de la Ligue et j’ai pris énormément de plaisir.

Et ce nouveau format justement ?

J’ai adoré ! La ligue en avait besoin pour s’harmoniser avec les autres ligues majeures en Europe mais au delà de ça c’est agréable de jouer plus de matchs ! Avant tu jouais un match par semaine, sit u te ratais tu partais sur une semaine la tête dans le sac alors que là tu peux tout de suite remettre le pied à l’étrier et te reprendre !

Qu’est ce qui t’as motivé à sauter le pas pour vivre cette 1ère expérience hors de Grenoble ?

C’est un ensemble de facteurs mais je dirais que le principal c’est les échanges que j’ai pu avoir avec les coachs. J’ai senti que c’était le projet qui me correspondait le mieux. A partir de là ça c’est fait très rapidement et je suis super content d’avoir fait ce choix !

Tu connaissais un peu la ville de Nice et les Aigles ?

Oui j’ai toujours suivi un peu, car pour la petite anecdote mon frère est arbitre et j’avais vu un match pro qu’il arbitrait pour la première fois ici et l’ambiance était incroyable. Les Aigles rencontrait Mulhouse et les deux kops avaient bien mis le feu ! L’année dernière j’ai échangé avec Arthur – Montenoise – avec qui j’ai joué une saison et il m’a bien vendu la ville et le club.

Vous serez 7 ou 8 cette année de ton année d’âge dans l’effectif, tu as eu l’occasion d’échanger un peu avec tes anciens partenaires de sélection ?

Oui j’ai discuté un peu avec Arthur, Lou – Bogdanoff – et Aurélien – Dorey et on partage la même vision sur la saison à venir c’est un beau challenge pour tous le monde !

T’es passé par l’équipe de France deux sélections il y a quelques années, est ce un objectif à court terme ?

Honnêtement pas spécialement, je me concentre sur mon job en club et si l’équipe de France vient dans la foulée tant mieux !

Tu as un mot pour les supporters niçois ?

A chaque fois que j’ai joué contre Nice ou que j’ai vu un match ici j’ai adoré l’ambiance que mettait les supporters. Même quand ils ne sont pas nombreux ils chantent du début à la fin et ça c’est génial ! J’ai rarement été aussi excité à l’idée de démarrer une nouvelle saison et j’ai hâte de jouer pour eux !

 

 

 

 

 

About Service Communication

Check Also

poprad

le HK Poprad à la conquête de la côte d’Azur !

La Riviera Cup est de retour ! Nous vous présenterons chaque semaine jusque la fin …